Une pratique basée sur la danse créative et la méthode Feldenkrais.
Témoignages

Étude de cas enfants

MV-Ecrits et Multi-médias par Mara Vinadia

2006 | Nora 20 mois, la petite fille qui tombe sans cesse.

Etude de cas, et témoignage écrit de la maman, décembre 2006 - Genève. Suivi uniquement en Feldenkrais.

Le diagnostic médical :

Nora tombe tous les trois pas, de tout son poids comme une quille raide et lourde. En déséquilibre permanent, elle se cogne sans cesse partout. Le diagnostic médical ne décèle aucun trouble : « Tout va s’arranger naturellement en grandissant. »

Résultat :

En 10 séances d’1h, soit 10h sur 2 mois 1/2, Nora ne tombe plus.

En Feldenkrais, des témoignages et des résultats éloquents et rares.

Résumé des observations cliniques :

  • Nora adore venir aux séances. Sa motivation est pleine. Elle est ouverte, très vive et joyeuse dans sa manière de communiquer, d’observer et d’apprendre.
  • Elle est équilibrée psychiquement, cognitivement et socialement.
  • Nora marche avec l’habitude de serrer très fort des objets dans les mains. Elle avance un peu à la fois, avec grande difficulté. Elle ne recule, ni ne se retourne. Elle ne sait pas rouler. Elle a besoin d’aide pour grimper.
  • De mon point de vue, il est évident que Nora tombe à chaque pas. Le haut de son corps est désorganisé, avec une nuque totalement raide. Le réflexe de redressement n’est pas activé. Aucune adaptabilité du haut du corps, des bras, de la tête et du regard n’est disponible, ni dans la verticale ni dans la marche.

La clef de la problématique :

Nora fait inconsciemment comme maman. Elle immobilise le haut de son corps (suites d’un accident qu’a eu sa mère il y a longtemps). Maman et Nora ont pu communiquer et différencier la situation : chacune son histoire. Le problème de Nora ne se serait pas résolu de lui-même. Il aurait péjoré lentement et sûrement. Le schéma de l’équilibration et de la marche était trop désorganisé.

Résultats :

En 10 séances d’1h, soit 10h sur 2 mois 1/2, Nora ne tombe plus.

Elle rattrape les mois d’apprentissage restés en limitation. Au lieu de se sentir tomber à chaque pas, d’être frustrée dans ses limitations, elle contacte, goûte et profite pleinement de la joie intense que représente la découverte du monde dans le plaisir de bouger librement.

  • Nora peut aller et venir, conquérir le monde en marchant, en courant, en tournant sur elle-même, en roulant, en jouant. Plus aucune contrainte d’organisation corporelle ne l’empêche d’apprendre et d’explorer selon ses motivations.
  • Elle n’a plus besoin de tenir des objets dans les mains. Ses bras sont maintenant fonctionnels pour la motricité fine, les jeux de ballons, et aller vers les autres.
  • Elle est désormais organisée, dans son ensemble, fonctionnellement et naturellement.

Témoignage de la maman :

« Je suis maman, la maman de Nora, ma fille. Je sentais le déséquilibre, mais je n’avais pas la clef. Et puis vous avez su mettre un espace entre elle et moi, un regard différent. J’ai observé ses hésitations, je l’ai vue investie, motivée, impliquée, si concernée. J’ai compris le LIEN, son dos imitant le mien, j’ai mis des mots sur mon histoire. Elle a écouté, concentrée et grave. Elle a dit : “je t’aime.” Elle a compris que son dos n’était pas le mien, elle a dansé de plus en plus, tourné comme une belle robe. Depuis ce jour, elle marche et ne veut plus s’arrêter de marcher. »

1982

Depuis 37 ans, excellence en pédagogie du mouvement danse et Feldenkrais,
pratique de pointe auprès des bébés, enfants et leur famille.


Avec ou sans handicap, des bébés aux seniors, CeMaVi est un centre de recherches appliquées en apprentissage du mouvement Feldenkrais.

Le centre CeMaVi-Genève se développe principalement à Carouge-Pinchat.

Le centre CeMaVi-Genevois français propose des groupes adultes-seniors au coeur du Genevois français à Archamps, les lundis.

© 2019 Centre CeMaVi
© Crédit Photos Didier Devos
Conception site web Agence Citron Zébré